Les cigognes arrivent…signalez vos observations !

Le 3 février 2021
Malgré le froid et la neige, les premières cigognes commencent à remonter, avec un peu de retard même ! Focus sur un rituel immuable qu’il nous faut retrouver pour cette espèce majestueuse.

 

La bonne dynamique démographique européenne, française et même franc-comtoise de l’espèce implique des passages plus importants, en termes quantitatifs, dans les principales voies migratoires, dont notre territoire fait partie.
Après avoir passé l’hiver en Afrique sub-saharienne, en Afrique du Nord et en Espagne, voire même à présent pour certaines dans le sud de la France – changement climatique oblige – les Cigognes blanches doivent regagner leurs aires de reproduction. Sur la route de ce long retour, la Franche-Comté est incontournable ! Les oiseaux arrivent par le sud en suivant la vallée du Rhône, puis survolent les environs de Lons-le-Saunier direction Besançon puis, par la vallée du Doubs, passent vers Montbéliard/Belfort avant de poursuivre au nord le long de la vallée du Rhin. Il s’agit ici du principal axe mais d’autres existent (vallée de la Saône, de l’Ognon, long de la Haute-Chaîne, etc.).

Des milliers de cigognes traversent ainsi notre territoire deux fois par an : la période de migration prénuptiale s’étale du 15 janvier au 30 avril, avec un pic de passage de mi-février à mi-mars. Dans cette période, l’observation de cigognes est quotidienne !

Vous observez une Cigogne blanche de passage en migration ? Alors ayez le réflexe en prévenant la LPO Bourgogne-Franche-Comté :

  • par téléphone au 03 81 50 43 10 (laissez un message vocal) ;
  • via la page Facebook
  • via l’appli NaturaList (gratuit – pour Android) ;
  • ou via Faune-France.org (inscription gratuite).

 

À noter que l’est de la Bourgogne est également concerné par ces mouvements migratoires (Bresse, val de Saône) et des groupes de cigognes posées ou en vol y sont régulièrement observés. Néanmoins en Saône-et-Loire, le retour est déjà bien amorcé, des cigognes sont déjà présentes sur certains nids et de plus en plus d’individus font l’économie d’une migration et restent dans la région tout l’hiver.

Cartes de la répartition spatiale des données – en temps réel – de cigognes blanches en migration prénuptiale 2021 en Franche-Comté, disponibles en ligne :
• en Franche-Comté, http://franche-comte.lpo.fr/index.php?m_id=30227
• en France, https://www.faune-france.org/index.php?m_id=30133

Contacts presse :
Samuel Maas – samuel.maas@lpo.fr – LPO Bourgogne-Franche-Comté – Site de Besançon
Autres photos à disposition, libres de droit.

Retrouvez le fichier PDF ici