STOC 1989-2019 : un bilan inquiétant chez les oiseaux

Après 30 ans de suivi des oiseaux par une méthode standardisée à laquelle la LPO BFC participe, une publication nationale et conjointe MNHN/LPO/OFB met en avant un bilan inquiétant… Grâce au Suivi Temporel des Oiseaux Communs (STOC) les précieuses données collectées mettent en avant des baisses de populations inquiétantes et l’augmentation d’autres qui traduit surtout une banalisation des paysages.

Le communiqué de presse : site LPO

La publication : site Vigie Nature

Merci encore aux STOCeurs, bénévoles surtout, mais salariés également (CEN, RNN, ONF, PNR, LPO, etc.), qui contribuent en région.

Nous attendons encore toute bonne volonté en capacité de reconnaitre les oiseaux aux cris et chants pour participer au dispositif.

Serin Cini, espèce accusant la plus grande baisse en BFC (-66 %), © Claude Nardin